Jeunes

 

Issus de secteurs et de milieux différents, les membres du GT unissent leurs forces et leurs expériences, leurs visions et leurs connaissances pour consolider une branche du mouvement pour la souveraineté alimentaire dirigée par les jeunes, à savoir les petit.e.s producteurs.trices alimentaires, les peuples autochtones, les travailleurs.euses ruraux.ales et les consommateurs.trices.

 

WG logos (6)
    Jeunes

    Sur le Groupe de Travail

    Qui sommes-nous ?

    Le groupe de travail (GT) sur la Jeunesse du CIP a été formé en 2017 et compte plus de 18 petits.tes producteurs.trices alimentaires et organisations de peuples autochtones membres du CIP réparti.e.s sur les 5 continents. La création d’un GT Jeunes au sein du CIP répond à la demande croissante de participation des jeunes aux systèmes alimentaires et aux politiques qui y sont liées au niveau mondial, national, régional/local.

    À l’échelle mondiale, les jeunes représentent 1,2 milliard de la population ; dont 88 % vivent dans les pays en développement et principalement dans les zones rurales (FAO, 2019). Bien que la population jeune soit en augmentation, les opportunités de travail digne restent rares, en particulier lorsqu’il s’agit de production alimentaire. La pandémie de COVID-19 a exacerbé les obstacles préexistants auxquels sont confrontés les jeunes ruraux.ales, tels qu’un accès limité à l’éducation, aux ressources telles que la terre, les semences et l’eau, aux services financiers, ainsi que des possibilités insuffisantes de participer aux processus décisionnels

    Néanmoins, lorsqu’ils.elles sont soutenu.e.s pour atteindre leur plein potentiel, les jeunes sont capables d’apporter de nouvelles perspectives (nécessaires) et solutions aux systèmes alimentaires, devenant ainsi des acteurs.trices clés de l’approvisionnement alimentaire et du bien-être de la communauté. C’est pourquoi ils.elles doivent être impliqué.e.s dans les processus décisionnels au niveau régional, national et international. 

    Le GT sur la Jeunesse du CIP plaide pour un changement structurel des systèmes alimentaires basé sur l’agroécologie et la souveraineté alimentaire ; construit par l’éducation paysanne, l’échange intergénérationnel de connaissances et la formation politique des jeunes. Le groupe défend la protection de la diversité humaine et agroécologique, l’égalité d’accès aux ressources (écologiques, financières, numériques, etc.) et envisage des alternatives aux marchés et économies mondiales, libérales et capitalistes.

    Notre travail

    Issu.e.s de différents secteurs et milieux, les membres du GT unissent leurs forces et leurs expériences, leurs visions et leurs connaissances pour consolider une branche du mouvement pour la souveraineté alimentaire dirigée par les jeunes. En outre, le GT sur la Jeunesse du CIP travaille en étroite collaboration avec la FAO afin de renforcer l’engagement des jeunes dans les zones rurales pour la durabilité générationnelle des systèmes alimentaires, en particulier dans le contexte de la Décennie des Nations Unies pour l’agriculture familiale (UNDFF).

    Ce processus a commencé par un exercice de cartographie visant à identifier un ensemble d’initiatives et de stratégies nationales et locales de petits.tes producteurs.trices alimentaires, de consommateurs.trices et d’organisations de peuples indigènes du CIP visant à renforcer la participation des jeunes aux systèmes alimentaires et à améliorer leurs moyens de subsistance dans les zones rurales.

    Cliquez sur l’image pour en savoir plus sur le groupe de travail et ses activités (Anglais seulement)

    “La cartographie interactive des jeunes du CIP! Cliquez sur les épingles pour en savoir plus sur chaque initiative de jeunes et entrer en contact avec eux.elles !
    * IL S’AGIT D’UN TRAVAIL EN COURS ! Gardez donc un œil sur l’évolution de la carte !”

    Voir en plein écran

     Le GT sur la Jeunesse du CIP est en train d’élaborer sa Stratégie Globale, qui comprend à la fois des priorités thématiques et des objectifs et actions concrets. La stratégie vise à orienter l’identité et le travail futur du GT, mais elle est adaptable aux groupes de jeunes au niveau national, régional et local. Le groupe met régulièrement à jour sa stratégie d’action, en s’assurant qu’elle s’aligne étroitement sur les agendas des autres GTs du CIP : Biodiversité agricole, Agroécologie, Pêche, Peuples autochtones et Terre, Forêts, Eau et Territoire.

     Le document de cartographie et la Stratégie Globale ont l’intention de fournir des contributions essentielles à l’UNDFF, et en particulier au Pilier II : Soutenir les jeunes et assurer la durabilité générationnelle de l’agriculture familiale ; au Plan d’action pour la jeunesse rurale de la FAO et d’autres processus de la jeunesse, en reliant les initiatives locales/nationales à l’action mondiale et en contribuant au discours mondial sur l’inclusion des jeunes dans les systèmes alimentaires. 

    Le GT sur la Jeunesse du CIP est également représenté dans des organisations de la société civile telles que le Mécanisme pour la société civile et les peuples indigènes et fait entendre sa voix dans d’autres processus mondiaux de la jeunesse dans le cadre du Comité de la sécurité alimentaire mondiale et du Forum mondial de l’alimentation.

    Facilitation 

    Le GT est animé par le Centro Internazionale Crocevia, qui est chargé de maintenir le dialogue avec les gouvernements et les institutions basées à Rome, de créer des synergies avec d’autres ONG et mouvements de jeunesse, d’organiser des actions de plaidoyer et de lobbying, mais aussi de renforcer la cohésion interne ainsi que la participation des jeunes du CIP aux autres GT du CIP.

    Thèmes principaux

    En développant sa stratégie globale, le groupe a identifié quelques thèmes clés à aborder. Ces thèmes sont au cœur de la stratégie des jeunes du CIP, donnant une base concrète à la stratégie jeunesse à différents niveaux, du local au mondial.

    •         Accès des jeunes à la terre et aux ressources naturelles 

    •         Accès des jeunes aux ressources financières 

    •         Accès des jeunes aux marchés et souveraineté sur leurs produits 

    •         Le chômage et la migration des jeunes 

    •         Participation des jeunes aux espaces de gouvernance alimentaire 

    •         Les jeunes comme agents de transformation : la lutte pour les droits de l’homme et le changement climatique 

    •         L’agroécologie comme moyen d’autonomisation des jeunes

    Actualités

    Événements et activités

    « janvier 2022 » loading...
    L M M J V S D
    27
    28
    29
    30
    31
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    17
    18
    19
    20
    21
    22
    23
    24
    25
    26
    27
    28
    29
    30
    31
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    En savoir plus