Négociations de la CDB à Genève, déclaration du groupe de travail du CIP sur la biodiversité agricole

Du 14 au 29 mars 2022, la troisième session du SBI, la 24e SBSTTA et le troisième groupe de travail à composition non limitée sur le Cadre mondial de la biodiversité (Global Biodiversity Framework) se sont tenus à Genève, en Suisse.

Le groupe de travail du CIP sur la biodiversité agricole a participé en personne à la première semaine de la réunion, avec une délégation d’Amérique latine. Plusieurs problèmes liés à la bureaucratie obligatoire ont empêché plusieurs délégués de la région africaine, principalement de la société civile, d’arriver à Genève pour ce qui devait être le dernier cycle de négociations avant la CoP15, ce qui a malheureusement nui à la délégation du CIP.

Les trois semaines de réunions ont été intenses et ont vu les Parties mais aussi les observateurs – si possible – intervenir avec force pour défendre leurs positions après deux ans de consultations virtuelles au cours desquelles les Parties n’ont jamais voulu s’exposer avec des déclarations définitives en raison des limites imposées par le réunions virtuelles.

Nous nous attendions à un résultat plus solide de ces trois réunions, avec une prise de conscience plus mature de l’urgence de s’adresser aux vrais moteurs de l’érosion de la biodiversité afin d’inverser le cours dévastateur en marche depuis des décennies.