Communication des OSC sur la 32e Conférence régionale de la FAO pour l’Europe et l’Asie Centrale

Communication des OSC sur la 32e Conférence régionale de la FAO pour l’Europe et l’Asie Centrale

événement on-line 21-23/10/2020

 

Pour le rapport complet (seulement en anglais) cliquez ICI.

Nyéléni ECA a conclu avec succès les ateliers de préparation des 5 et 8 octobre ; la consultation des OSC du 21 au 23 novembre avec votre précieuse contribution et participation.

5 porte-parole désignés par la Consultation des OSC pour participer et représenter la Consultation des OSC dans la région Europe et Asie centrale. La contribution et l’influence de nos porte-parole ont été déterminantes.

Vous pouvez également trouver le discours de bienvenue (c’est aussi notre déclaration finale, seulement en anglais) des OSC et la vidéo du discours d’Aida Jamangulova de l’ADI, Kirghizstan, au nom de la Consultation des OSC à la 32ème Conférence régionale de la FAO est dans le lien ci-dessous (le discours est en russe) :
https://www.youtube.com/watch?v=J8lrJ9D7r6E&t=29s

Vous pouvez également trouver les liens des panels auxquels les intervenants des OSC ont participé en tant que conférenciers :

Isabel Alvarez au panel sur “les systèmes alimentaires durables et les régimes alimentaires sains
FR https://www.youtube.com/watch?v=MXw4HWLNM0U

Ramona Duminicioiu au panel sur “Les jeunes, l’emploi et le développement des zones rurales – Décennie des Nations unies pour l’agriculture familiale”.
FR : https://www.youtube.com/watch?v=5vXIUPQmQLc

Andrea Ferrante à l’événement spécial sur l’innovation et la numérisation lors de la 32e conférence régionale de la FAO (3e jour)
Uniquement en anglais : Lien vers la troisième journée et l’événement spécial de l’ERC32 : http://www.fao.org/webcast/home/en/item/5416/icode/

Vous trouverez également ci-joint :
– la liste des délégués et observateurs à la consultation des OSC Annex IIa et Annex IIb
les interventions des porte-parole lors de la 32e Conférence régionale de la FAO

Nous avons discuté des priorités et des prochaines étapes de la CEA de Nyéléni lors de la consultation. Vous trouverez également cette partie dans le rapport final :

Les priorités des OSC dans la région “CEA de Nyéléni” définies lors de la Consultation des OSC de 2016 resteront les mêmes :
– Agroécologie
– L’accès aux sources naturelles – le droit aux semences, le droit à la terre, le droit à l’eau, aux stocks de poissons et à la forêt.
– Les marchés territoriaux et les chaînes alimentaires courtes

Tout d’abord, nous établirons et partagerons largement un pôle régional de convergence sur les expériences innovantes de systèmes alimentaires locaux basés sur la souveraineté alimentaire et l’agroécologie dans nos réseaux en accordant une attention particulière et en mettant l’accent sur le genre et la jeunesse… Nous pensons qu’il est extrêmement important de partager les connaissances et les expériences pour inspirer et responsabiliser les producteurs d’aliments, ainsi que pour les relier au niveau régional.

Deuxièmement, nous continuerons à faire connaître la DNUP, la DNUDPA, les Directives volontaires sur la gouvernance de la tenure (VGTT) et les Directives volontaires pour assurer une pêche durable à petite échelle (Directives SSF) dans la région, mais aussi dans le monde et au sein des institutions, tout en renforçant le lien entre les droits de l’homme et les questions alimentaires et agricoles, et en influençant les politiques publiques en faveur des petits producteurs durables. Nous nous engageons à œuvrer pour des processus législatifs et de mise en œuvre transparents et inclusifs, en mettant l’accent sur les détenteurs de droits – petits agriculteurs familiaux, paysans, pêcheurs, pasteurs, autres personnes travaillant dans les zones rurales, ainsi que sur le droit général des peuples autochtones à une alimentation et une nutrition adéquates et culturellement appropriées.

Troisièmement, nous prévoyons de lancer un Observatoire sur la criminalisation des dirigeants des producteurs d’aliments et de leurs organisations – car trop souvent les crimes et la répression dont ils sont victimes ne sont pas reconnus ou ne font pas l’objet d’un suivi suffisant, ce qui les laisse sans que justice ne soit rendue à ceux qui les ont persécutés.

Quatrièmement, nous allons promouvoir la convergence des différents acteurs (y compris les organisations et les individus extérieurs au mouvement pour la souveraineté alimentaire) afin de protéger les connaissances des petits producteurs alimentaires et des peuples autochtones contre la saisie de données, et de renforcer la souveraineté numérique des producteurs alimentaires et des peuples autochtones.

***

Nous souhaitons rester en contact étroit et continuer à travailler ensemble. Veuillez nous envoyer des mises à jour de vos régions sur votre travail. Veuillez continuer à utiliser info@nyeleni-eca.net et à suivre notre compte facebook : Réseau Nyeleni pour la souveraineté alimentaire en Europe et en Asie centrale.
Notre page web (www.nyeleni-eca.net) est en cours de construction mais nous serons bientôt en ligne. Merci d’envoyer vos articles, nouvelles, photos afin que nous puissions créer notre espace commun en tant que Nyéléni ECA !
Suivez également la page web du mouvement international de souveraineté alimentaire Nyéléni https://nyeleni.org/ pour être connecté au mouvement international !